Scottsarber.com

Normes pour Nitrates dans l'eau potable en Californie

Normes pour Nitrates dans l'eau potable en Californie


En vertu de la loi de 1996 de la Californie eau potable saine, les organismes de santé publique dans l'État fixent les niveaux auxquels les nitrates et autres substances dans l'eau potable deviennent un danger pour la santé. Les normes ont été mises en place pour protéger les humains vulnérables, en particulier les nourrissons et les autres dont le système immunitaire est plus faible que celles des adultes en bonne santé.

Nitrate

Le Bureau de la norme de la santé environnementale d'évaluation des risques pour l'azote dans l'eau potable en Californie est de 45 PPM, ou parties par million, ce qui signifie que pour chaque litre d'eau, pas plus de 45 milligrammes de nitrate doivent être présents. La norme a été adoptée par le Bureau de santé environnementale d'évaluation des risques (OEHHA) en 1997 et basée sur des normes identiques qui ont été mises en place des années plus tôt, à l'Environmental Protection Agency des États-Unis et le ministère de la Santé de Californie.

Nitrate / Nitrite

la norme pour le nitrate / combinaison nitrites dans l'eau de la Californie est de 10 PPM millions. Nitrites et les nitrates sont des composés similaires en ce qu'elles consistent en un atome d'azote reliés à des atomes d'oxygène; Cependant, le nitrate a trois atomes d'oxygène, tandis que le nitrite a seulement deux. Dans la nature, les nitrates et les nitrites sont facilement convertis en une autre.

Nitrite-azote

La norme pour le nitrite-azote dans l'eau est de 1 ppm. Cette norme, comme les autres, est basée sur des tests qui ont trouvé que les niveaux élevés de nitrates et de produits chimiques connexes pourraient se traduire par l'apparition d'une maladie du sang appelée méthémoglobinémie, qui est le principal effet néfaste sur la santé causés par les nitrates ou l'exposition nitrite.

exposition nitrate

Pour 99 pour cent de la population adulte aux États-Unis et en Californie, seulement environ 1 à 3 pour cent de l'exposition aux composés de nitrate et de nitrate provient de l'eau potable, selon le OEHHA. Toutefois, l'exposition pour les nourrissons peut être beaucoup plus grande si elles consomment de l'eau potable utilisée pour préparer leur formule.